Sur les croisades…

L’appel à la 1ère croisade du pape Urbain II

(le 27 novembre 1095, à l’issue du concile de Clermont, le pape s’adresse aux évêques, pour demander d’aller au secours des chrétiens orientaux (appel retranscrit plus tard par Foucher de Chartres, sans doute témoin de l’homélie qui, de 1100 à 1127, rédigea un récit de la première croisade).

”(…) Il importe que, sans tarder, vous vous portiez au secours de vos frères qui habitent les pays d’Orient et qui déjà bien souvent ont réclamé votre aide. En effet, comme la plupart d’entre vous le savent déjà, un peuple venu de Perse, les Turcs, a envahi leur pays. Ils se sont avancés jusqu’à la mer Méditerranée et plus précisément jusqu’à ce qu’on appelle le Bras Saint-Georges 2. Dans le pays de Romanie 3, ils s’étendent continuellement au détriment des terres des chrétiens, après avoir vaincu ceux-ci à sept reprises en leur faisant la guerre. Beaucoup sont tombés sous leurs coups ; beaucoup ont été réduits en esclavage. Ces Turcs détruisent les églises ; ils saccagent le royaume de Dieu. Si vous demeuriez encore quelque temps sans rien faire, les fidèles de Dieu seraient encore plus largement victimes de cette invasion. “

L’appel  à la 1ère croisade du pape Urbain IILe 27 novembre 1095, à l’issue du concile de Clermont, le pape s’adresse aux évêques, pour demander d’aller au secours des chrétiens orientaux (appel retranscrit plus tard par Foucher de Chartres, sans doute témoin de l’homélie qui, de 1100 à 1127, rédigea un récit de la première croisade).  ”(…) Il importe que, sans tarder, vous vous portiez au secours de vos frères<br />
   qui habitent les pays d’Orient et qui déjà bien souvent ont réclamé votre aide. En effet, comme la plupart d’entre vous le savent déjà, un peuple venu de Perse, les Turcs, a envahi leur pays. Ils se sont avancés jusqu’à la mer Méditerranée et plus précisément jusqu’à ce qu’on appelle le Bras Saint-Georges 2. Dans le pays de Romanie 3, ils s’étendent continuellement au détriment des terres des chrétiens, après avoir vaincu ceux-ci à sept reprises en leur faisant la guerre. Beaucoup sont tombés sous leurs coups ; beaucoup ont été réduits en esclavage. Ces Turcs détruisent les églises ; ils saccagent le royaume de Dieu. Si vous demeuriez encore quelque temps sans rien faire, les fidèles <br />
 de Dieu seraient encore plus largement victimes de cette invasion. “Source

Publicités