Pêché et humiliation

Pour ceux qui ont une vision hémiplégique de la religion catholique, et dénonçent son discours culpabilisateur qui ne servirait qu’à rabaisser et humilier le croyant réduit à son état de « pêcheur » :

« Quel est le principe de la génération du chrétien ? C’est la grâce. La grâce est un principe divin qui nous fait enfants de Dieu et héritiers de sa grâce. »

« Faire un Juste d’un Pêcheur est une plus grande chose que tirer l’univers du néant, car le ciel et la terre passeront, mais le salut des Justes ne passera point. »

« Quand le dernier chrétien aura reçu le baptême et remis son âme entre les mains du divin Père, le monde finira, parce qu’il aura perdu sa raison d’être.« 

« Voilà la création la plus merveilleuse,  le don qui surpasse tous les dons. Chrétien, reconnais donc ta dignité : participant de la nature divine, garde-toi de te dégrader par une conduite indigne de ta grandeur.« 

« Aujourd’hui surtout que l’homme tend à se mépriser, jusqu’ à s’assimiler à la bête, criez-lui : en haut les coeurs. Race divine, la terre est indigne de toi ; que les grossiers instincts de a nature, que les pâles lueurs de la raison soient les guides des autres hommes ; pour toi la règle est la parole de ton divin frère : « Soyez parfaits comme votre père céleste lui-même est parfait. »

 

« Traité du Saint Esprit », Mgr Gaume, p.239 -250

Sinon, il y a aussi des gens qui t’expliquent que l’être humain n’est qu’un virus / un cancer qui détruit la Terre, et qui souhaiteraient que l’humanité disparaisse pour permettre aux ours blancs et aux abeilles de vivre heureux.

Ou bien, qu’il est normal de prélever automatiquement tes organes comme pièce de rechange, vu qu’après la mort on n’est qu’un rebut de viande pourrie qui ne sert à rien, et qui devrait passer au recyclage.

Cancer, virus et tas de viande, ou participant de la nature divine ? Entre ces deux visions du monde, trouve celle qui valorise le mieux la personne humaine…

Jean 17:20-23 (LSG)

Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous.

Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, moi en eux, et toi en moi.

Publicités