Sur l’œcuménisme…

Luigi Gaspari, fils spirituel de Saint Padre Pio (conférence d’avril 1993) :
« Quant à vous, vous voyez que si la France n’avait pas eu ses rois, tout comme l’Espagne, aujourd’hui toutes deux serait des provinces islamiques où ne régnerait pas l’Amour mais le fanatisme qui écrase les consciences.
Aujourd’hui, il semble que soit retourné ce danger, mais aujourd’hui nous n’avons plus de grands rois, ni une Église forte, capable de défendre la Vérité du Christ.
Et donc, on préfère ouvrir les portes aux mensonges, en disant que le dieu de l’Islam et le dieu du Christianisme sont le même Dieu. Et que, par conséquent, nous devons dialoguer.
Bien…  Alors moi je vous dis que Christ ne le pense pas ainsi. Christ nous a dit d’aimer nos ennemis, mais non d’aimer leurs erreurs. « 

………………………………………………………………………………………………..

Doit-on prier pour la paix dans le monde ?

« Aujourd’hui le moyen le plus facile que les hommes ont trouvé pour avoir la paix est d’adopter une attitude de tolérance vis-à-vis des autres religions. (…) Il n’est pas question de tomber dans le piège de l’œcuménisme, qui implique que tous les chemins mènent à Dieu, et par conséquent Jésus-Christ est mort sur la croix et ressuscité POUR RIEN, puisque je peux atteindre Dieu par un autre médiateur.

Nous n’avons pas à prier pour la paix dans le monde, puisque la paix est une caractéristique de l’Esprit de Dieu en nous, cette paix qui n’est donnée que lorsqu’on a CRU en l’œuvre sacrificielle de Jésus-Christ :

« Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. » (Jean 14:26-27)

L’Éternel nous procure une paix intérieure inégalable cela malgré les situations qui nous entourent. Prier pour la paix dans le monde est donc une perte de temps, un leurre orchestré par le prince de ce monde (Satan) par le biais de Vatican II. Jésus n’est pas venu pour apporter la paix, mais pour apporter la parole de Dieu, cette parole qui va diviser les gens, les uns préférant la vérité, les autres préférant le mensonge:

« Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère ; et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison. » (Matthieu 10:34-36)

Je ne dis pas qu’on ne doit pas avoir des amis qui soient d’autres religions, mais on a le devoir de leur présenter la bonne nouvelle, quitte à devoir les perdre. »

(résumé d’un article du site Maranatha21)

………………………………………………………………………………………………..

BONUS : « Prière pour la paix »  à sens unique.

Vatikan-Imam

« En Juin 2014, au cours de la prière commune pour la paix dans les jardins du Vatican, le représentant musulman a récité (en arabe, bien sûr) les derniers mots de la deuxième sourate : « Tu es notre Maître, accorde-nous la victoire sur les peuples infidèles. » La deuxième sourate prône le jihad, elle est violemment anti-juive et anti-chrétienne. On y trouve le verset 191 : « Et tuez-les où que vous les rencontriez (…) l’association est plus grave que le meurtre (…) et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. » (l’ « association », c’est la Trinité.). source

 

Publicités