Serge Lama

Wow, je ne connaissais pas cette chanson de Serge Lama, remonté à fond contre l’église moderniste et l’abandon de la messe en latin ! C’était en 1986, une autre époque…

« Je crois en Dieu Hélas plus du tout en ses prêtres
Il s’est glissé chez eux des Judas et des traîtres
Un vent d’Est a soufflé, glacial, qui dénature
Leurs sermons inspirés par la nomenclature
Et s’ils lèvent encore leurs mains jointes au ciel
« Le Capital » de Marx est leur nouveau missel !

(…) Vos prêcheurs d’aujourd’hui
Font fin de race (…)

 L’Evangile est soumis
A ceux d’en face
Votre fils est recrucifié. »

Publicités