Un généreux « ami » de l’église…

« L’église d’Anzy-le-Duc, édifiée au XIIe siècle, est l’une des plus belles églises romanes du Brionnais.

(…) Un mécène souhaitant rester anonyme se propose d’investir dans la restauration de l’église. Pour la commune, cette proposition peut paraître providentielle. Elle suggère donc la restauration des enduits et des fresques endommagés, qui est nécessaire. Le mécène refuse et impose le remplacement de tous les vitraux sans exception y compris ceux du chœur restaurés dix ans plus tôt grâce à l’argent public (trois magnifiques vitraux, celui du centre représentant la « Sainte Croix », premier patronyme de l’église).

vitraux1

Mais le mécène s’obstine, et impose également Gérard Fromanger « artiste contemporain » déjà bien connu… Bien que les maquettes proposées ne soient pas au goût de tous, une partie de l’assistance se laisse séduire par l’aspect financier, la gratuité des travaux et la renommée de M. Fromanger… » (source)

vitraux2

De splendides fresques dignes des centres commerciaux les plus chaleureux, où l’on retrouve la présence de la « Sainte Croix » (probablement symbolisée par une multitude de ronds colorés dispersés n’importe où…)

Avec des amis pareils, l’église n’a pas besoin d’ennemis…

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

 

Publicités