Inauguration du tunnel du Saint Gothard

Exercice pratique

Observez les photos ci-dessous, issues de la cérémonie d’inauguration du tunnel du Saint-Gothard, à laquelle se sont pressés tous nos dirigeants européens de Merkel à Hollande, et qui a laissé tout les médias perplexes par son absurdité et sa laideur.

  • Une chose ailée avec une tête de nouveau-né,devant un beau soleil

Artists perform during a show on the opening day of the Gotthard rail tunnel - men playing construction workers and a bird above them - 1 June 2016Weird: It also featured a baby with feathered white wings and oversized head and a man dancing with a bird's nest on his head. Music was provided by Alpine horn players, an army band and live choirsDeep: The out-there event was in honour of the world's longest rail tunnel, running for 35 miles under the Swiss Alps, and was the work of director Volker Hesse

  • Des hommes/femmes en costards avec des nids ou des branches d’arbre sur la tête, vénérant l’image d’un arbre inversé :

Finally twigged: One of the even more bizarre ensembles to feature in the performance piece was this man's bird nest headwear

  • Un homme-bouc grimaçant et rugissant, mimant des scène de sexe avec tout ce qui passe près de lui,  regardé d’un air effrayé par un groupe de gens habillés comme des moines ; puis une femme enceinte toute de rouge vêtue, qui se fera tringler aussi :

Artistic: The goat-man yells on the stage while surrounded as dancers dressed up as straw bales and surrounded by men and women in veils

Tweet saying:

Baited breath: As the first train used the tunnel today, experts described the completion of the 17-year construction project as a 'masterpiece of timing, cost and policy'. The opening ceremony did raise a few eyebrows though

  • Des figurants à demi-nus convulsant ou se contorsionnant lascivement :
  •  Une musique discordante, du grotesque, de la laideur, du non-sens, du sexe, les provocations…

 

Choisissez la bonne réponse :

Dans ce spectacle, il s’agit :

  • A ) d’un joyeux hommage aux bouquetins des Alpes et à la nature des montagnes suisses. (explication officielle)
  • B ) d’un énième connard prétentieux mettant en scène ses croyances lucifériennes devant tout le gratin européen.

Indice 1 : voici le metteur en scène, l’Allemand Volker Hesse :

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Indice 2 : Pour se faire une idée définitive, visionner 2 moments principaux du Live intégral :

  • à partir de  6:08:30 : arrivée de la Bête, l’homme-bouc rugisssant
  • à partir de 6:19:42 : Arrivée en fanfare de la « Femme Ecarlate », « Mère des abominations » avec son gros bide de femme enceinte, (pour une copulation avec l’homme-bouc qui tringle tout ce qui passe à sa portée), suivi de l’accouchement.

 

Bon, cet article n’a rien d’un scoop : le symbolisme du spectacle est tellement patent que toute l’illuminatosphère le dénonce déjà partout. Donc pour abréger, je vais juste relayer une video d’un youtubeux s’est donné la peine de sous-titrer son interprétation du spectacle. (la première moitié est un peu tirée par les cheveux, mais il reprend l’essentiel : la « Femme Ecarlate », « Mère des abominations » (Babalon) avec son gros bide de femme enceinte tringlée par « la Bête » , et la vénération de l’arbre de vie inversé, particulièrement symbolique, -cf Blatavsky ici-).

J’y rajouterai juste ensuite le « détail qui tue » et confirme l’ensemble.

>>> Huuu, ça semble un peu exagéré comme interprétation, hein ?… Après tout, la femme en rouge ne pourrait-elle pas juste représenter la Suisse qui accouche du tunnel, après avoir été fécondée par un bouquetin coquin au milieu d’un cirque joyeux ?!  Non désolée, parce qu’il y a une « casserole » incontestable :

*__* La casserole *__*

Live intégral sur Youtube : tout à la fin : la « Femme Ecarlate » enceinte (= Babalon) est portée en triomphe au son solennel des trompettes, et à partir de 06:21:13  exactement, tu entends les chœurs psalmodier très distinctement, et à plusieurs reprises (rechanté ensuite à 06:24:38, après l’accouchement…) :

« Sancta Babalon, ora pro nobis ! » 

= « Sainte Babalon, priez pour nous »

= parodie du « Sancta Maria, ora pro nobis ! »

(je savais que ça me servirai le latin…)

>>> cette parodie religieuse accolée aux débauches sexuelles « bouquinesques « , ne laisse planer aucun doute sur la signification à donner au spectacle…

Voilà voilà…

Ah oui, et parallèlement à cette jolie cérémonie, les organisateurs se sont donné la peine de faire « bénir » le tunnel… par les QUATRE religions bien sûr. C’est chou. source

Les représentants des principales religions de Suisse ont béni le tunnel du Saint Gothard (Photo: Gaetan Bally/Keystone)

(c’est le pape qui va être content, lui qui nous a présenté se vœux 2016 en mode  « 4 religions, tous ensemble tous copaiiins » )

Afficher l'image d'origine

Publicités