Guillermo pour les enfants…

J’avais déjà consacré un petit article à Guillermo Del Toro, mais je n’avais pas assez potassé le dossier… Heureusement, à l’occasion de sa venue au Festival du film d’animation d’Annecy, on apprend plein de choses passionnantes ! (et pourtant, je ne suis même pas surprise…)

Afficher l'image d'origine

« S’il est plus célèbre pour ses longs-métrages en live action,  le réalisateur est aussi un acteur majeur de l’animation. De quoi expliquer sa présence au Festival d’Annecy dont il est cette année l’un des invités de marque ». source

« Cela fait maintenant dix ans que Guillermo Del Toro collabore avec DREAMWORKS. (…) Il est l’homme de l’ombre, l’artiste caché derrière les plus grands Dreamworks depuis sa rencontre il y a 8 ans avec Jeffrey Katzenberg, numéro un du studio d’animation.

Consultant haut de gamme pour « MEGAMIND » ou « Dragons », Guillermo del Toro est aussi le producteur Afficher l'image d'origineexécutif du Chat Potté, des Cinq Légendes ou de Kung fu Panda 3. « C’est une sorte de gourou qui officie en coulisses«  a ainsi expliqué Jeffrey Katzenberg à propos de son ami, invité à donner une leçon de cinéma au Festival d’Annecy. « Tous les réalisateurs avec lesquels nous avons travaillé depuis 8 ans ont voulu l’avis et les conseils de Guillermo sur leur film. » . source

 

« Le taux de morts dans les dessins animés à augmenté de 100% quand je suis arrivé chez Dreamworks (…) Mais je pense que les enfants peuvent l’encaisser ». Aussi, a-t-il promis noirceur et épisodes dramatiques dans Trollhunters, sa première série animée produite par Dreamworks et diffusée sur Netflix à partir de décembre 2016.

« Il y est question d’une de mes obsessions : l’idée qu’il existe un monde souterrain, magique, mythologique à côté du nôtre ». En l’occurrence, celui de trolls qu’un jeune adolescent sera chargé de protéger. » source

 

 

Sinon dans le même genre, j’en profite pour évoquer au passage :

  • Neil Gaiman, auteur à succès (plus d’une soixantaine de prix), encore un qui ne s’habille exclusivement que de noir ; grand copain d’Alan Moore, déjà évoqué ‘(« Après des échanges épistolaires, les deux hommes deviennent amis et Moore enseigne à Gaiman l’art d’écrire un scénario de comics » wiki).
  • Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

On lui doit des scénarios de BD/comics comme la série « Lucifer« , adaptée en 2015 en série TV à succès (le beau Lucifer qui s’ennuie vient jouer les justiciers sympa sur Terre, alors que le méchant Dieu voudrait renvoyer aux enfers). Et donc, il est aussi l’auteur de plusieurs livres fantastiques pour la jeunesse : le dessin animé glauque « Coraline » par exemple est l’adaptation de son roman éponyme.

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

  • Grant Morisson, scénariste de nombreux comics chez Marvel et DC Comics  (X-Mens, Justice League, 4 fantastiques…), encore un qui ne s’habille qu’en noir et rouge, autoproclamé « magicien et occultiste », donnant des conférence sur la « magie du chaos »,  donc un grand copain d‘Alan Moore, lui aussi…

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

 

Publicités