Plus on était catholique, moins on votait Hitler…

Article de Slate (journal progressiste pas du tout catho) :

«La religion est le facteur prédictif le plus important du vote nazi. […] Toutes choses égales par ailleurs, les protestants étaient au moins deux fois et demi plus enclins à voter pour les nazis que les catholiques.»

La hiérarchie catholique (…) a pris à l’époque, contrairement à son homologue protestante, des positions offensives contre les nazis, en interdisant à ses fidèles d’adhérer au parti.

 «Celui qui vote pour Hitler devra le justifier le jour du Jugement dernier. Il n’y a pire péché que voter pour lui!», a ainsi déclaré un jour le curé de Waldsee, une ville de Rhénanie. »
Ah, la gangrène protestante… terreau du nazisme, terreau de la franc-maçonnerie, terreau de tous les progressismes tordus, 500 ans qu’ils ont faux sur toute la ligne… Ca se fête, hein François ?
Résultat de recherche d'images pour "pape 500 luther protestant"
(PS : on n’est bien d’accord qu’aujourd’hui, le vote des catholiques œcuménisés et protestantisés jusqu’au trognon depuis Vatican II, dirigés par un pape qui fête les 500 ans de Luther et calque son dicours sur celui des hautes instances Européennes… il ne représente plus RIEN de catholique, hein).
.
Publicités

Prêtre si on veut…

Pour la centième fois, ta voisine affirme que « les prêtres de toutes façons c’est tous des pervers, des gays ou des pédophiles » , appuyant ses propos sur le dernier exemple de scandale sexuel récent en Italie…

Renseignements pris, voici une compilation des faits concernant l’affaire du Père Andrea Contin,  gratinés :

« Le curé organisait des orgies dans l’église, des orgies sexuelles à faire rougir le marquis de Sade. Une enquête pour « violence privée » et « proxénétisme » a été ouverte. » (…) Le père Andrea, raconte-t-elle, l’initie à l’échangisme et au sadomasochisme.  Elle assure que le prêtre l’a livrée à d’autres hommes contre de l’argent. Elle aurait aussi subi des pressions lorsqu’elle a voulu mettre un terme à leur histoire : il l’aurait menacée avec un couteau puis assuré de diffuser ses vidéos sur Internet. Suite à la plainte de la victime, le procureur ordonne une perquisition au presbytère. Au premier étage, dans une pièce fermée à clé, les enquêteurs découvrent des sex-toys rangé par ordre de taille, des chaînes, des déguisements sexuels, mais aussi des films pornos dans lesquels figuraient des orgies, dont certains tournés sur place. Les DVD étaient rangés dans des jaquettes portant le nom de différents papes. source

Résultat de recherche d'images pour "don Andrea Contin"

 

Résultat de recherche d'images pour "Don Cavazzana"Un autre prêtre a accepté de participer et parfois de filmer les ébats : Don Cavazzana (ci-contre, une bonne tête de prêtre…). Au total, trente-trois femmes ont été identifiées et interrogées par la police. Presque toutes ont admis avoir eu des relations sexuelles avec les deux prêtres. Et certaines, avoir participé à des orgies avec les deux. Il resterait encore deux autres prêtres à identifier.  source

Résultat de recherche d'images pour "Don Cavazzana"

Mais revenons à Don Andrea Contin, sur qui porte l’enquête : il a aussi admis avoir eu des relations avec des transsexuels (source), et il aurait joué le rôle de proxénète pour certaines de ses quinze maîtresses, notamment grâce à des sites internet échangistes. Dans ce cadre, le prêtre se rend avec ses maîtresses en France au Cap d’Agde, où il se trouve un village naturiste, afin de pratiquer l’échangisme ; ils descendent dans des hôtels 5 étoiles à 1000€ la nuit, et se baladent en Jaguar rouge de 70 000 euros. (source)  La police cherche à comprendre de quelle façon le prêtre peut avoir financé ses luxueux voyages. L’enquête a révélé un trou de trois millions d’euros dans les comptes d’une maison de soins pour personnes âgées que lui-même avait fondée. source

Résultat de recherche d'images pour "Don Andrea Contin"

Je garde pour la fin le petit détail  révélateur, trouvé au détour d’un article :

« Selon son récit, le prêtre séduisant de San Lazzaro – 48 ans, un cabinet d’avocats mis de côté à la suite d’un appel tardif du Seigneur ….. » source

>> Le type est un ancien avocat, qui  aurait eu une révélation tardive pour devenir prêtre.

Sa vie de gros porc débauché bourré de fric, il pouvait la mener tranquillement en étant avocat, non ? Alors pourquoi tout abandonner pour se faire prêtre ?

Vu l’outrance du comportement, l’absence totale de discrétion, le nombre de personnes impliquées et la préméditation cynique d’un moyen de financement (fondation de l’hospice de vieux…), on est quand même très loin de la conversion sincère d’un prêtre qui aurait ensuite succombé à une faiblesse  dans un coin sombre…

Comment ne pas penser que cet ancien avocat avec sa conversion « tardive » soit autre chose qu’un ennemi infiltré pour ruiner l’Eglise de l’intérieur, franc-maçon ou autre… Combien d’autres comme lui dans les faits divers sordides ?

Après ça rabâche partout  « nianiania les prêtres c’est tous des pervers pédophiles« … ouais, c’est bien de regarder LESQUELS, aussi.

NB :  Note que ça peut arriver, une conversion tardive sincère, par exemple celle de Serge Abad Gallardo, converti sur le tard au catholicisme après avoir passé 24 ans dans la franc-maçonnerie (je conseille ses 2 livres), qui explique dans cette interview :

« Au trentième degré du rite écossais ancien, par exemple, l’intégrant doit poignarder une tiare papale. Mais s’il refuse, on va lui expliquer que ce n’est pas un geste contre l’Église, mais contre Grégoire V, le pape qui a persécuté les templiers, et que cela n’a rien à voir avec un anticléricalisme quelconque. (…) Je suis en train de traduire le témoignage d’un général espagnol qui a refusé au cours de cette même cérémonie de piétiner un crucifix. On lui a dit que c’était simplement pour éprouver sa valeur et son courage. ». (aller lire en entier son interview >>> « La franc-maçonnerie est au service de Lucifer » )

NB2 : Impossible de trouver un chiffre sur la proportion de FM chez les avocats. Le procureur Eric de Mongolfier, qui dénonce  la gangrène de la franc-maçonnerie dans la magistrature, en particulier des juges, dit toutefois au détour d’une réponse : « Il y a sûrement plus de maçons chez les avocats que les magistrats, mais eux ne prennent pas de décisions ! » source

Onfray…

Ci-dessous, un extrait de son « Traité d’athéologie », dans lequel Onfray parle des deux sortes d’anges.

On notera d’abord le mépris qui dégouline dans le premier paragraphe lorsqu’il décrit les bons anges, cette « volaille béate qui ne défèque pas »

Dans le second paragraphe, on s’attend en toute logique à ce qu’il tourne en dérision l’imagerie classique des démons, ce bétail aux pieds fourchus sentant le crottin, mais non. …Non, là il se livre à un éloge émouvant du Diable et de son esprit de liberté qui nous a délivré du paradis et de la servitude, évoquant la « passion incandescente » des athées pour les anges déchus.

Voilà. Je pose ça là, comme un éclairage sur l’ensemble de son œuvre.

La prudence, ce péché…

Résultat de recherche d'images pour "pape"

Par les temps qui courent, le pape François n’a rien trouvé de plus urgent à faire qu’un sermon pour dénoncer et humilier… les chrétiens trop prudents qui voudraient « suivre tous les commandements »  : ce sont des « esprits étroits » qui commettent « un péché » .

Si si si, tu as bien lu.

« Ne pas prendre de risques, de grâce, non, prudence… Suivre tous les commandements, tous, tous…Oui, c’est vrai, mais cela vous paralyse aussi, cela vous fait oublier tant de grâces reçues, cela efface la mémoire et vous enlève tout espoir, parce que ça vous empêche d’aller de l’avant. Et la réalité du chrétien, de ce type de chrétien [NB : le froussard qui essayent de respecter les commandements ?], c’est celle de cet homme qui marche dans la rue et qui, face à une pluie inattendue, voit ses vêtements trempés et leurs tissus qui rétrécissent. (???) Esprits étroits… C’est de la pusillanimité: c’est un péché contre la mémoire, le courage, la patience et l’espoir.
Puisse le Seigneur nous faire croitre dans la mémoire, nous faire croitre dans l’espoir et nous donner courage et patience et nous libérer de la pusillanimité et de la peur de tout. »
L’extrait en vidéo, ci-dessous :

« Ne pas prendre de risque, de grâce, non, prudence… »

>>> Et la prudence, la peur, l’étroitesse d’esprit, c’est très mal vu ! Il était donc urgent de prêcher contre ce travers détestable (qui nous empêche d’héberger plein de migrants musulmans pour leur laver les pieds…) Tant pis si la Prudence est la première (et la principale) des 4 vertus cardinales de la morale chrétienne (de toute façon, plus personne ne les enseigne depuis Vatican 2 : on ne vend plus que « l’Amour et la Joie », et on a jeté tout le reste aux orties). Tant pis pour Saint Thomas d’Aquin, qui considère que  « La Prudence est la vertu la plus nécessaire à la vie humaine » Et tant pis pour Saint Augustin qui dit que « la Prudence est l’amour qui sépare avec sagacité ce qui lui est utile de ce qui est nuisible. ».

>>>  2 rappels du Nouveau Testament  :

  1. « Un homme s’approcha, et dit à Jésus : Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle?  Il lui répondit: (…) Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandementsLesquels? lui dit-il. Et Jésus répondit: Tu ne tueras point; tu ne commettras point d’adultère; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; honore ton père et ta mère; et: tu aimeras ton prochain comme toi-même.  Le jeune homme lui dit: J’ai observé toutes ces choses; que me manque-t-il encore?  Jésus lui dit: Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. »  (Mat.19-16)
  2. « (…) « Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? » Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. » (Mat 22-36)

>>> Donc Jésus énumère tous les commandements à respecter, puis énonce les deux principaux qui sont à l’origine tous les autres. Bergolio lui, dit: « Ouaiiis mais bon, vouloir observer tous les commandements, ça paralyse, ça enlève tout espoir, ça empêche d’aller de l’avant, et c’est pour des esprits étroits ! »

Le pape François avait déjà expliqué en 2013 que les commandements, c’était plutôt   une sorte de « code éthique » , des conseils maternels, des recommandations pour la construction d’une société juste…

Il me semble qu’un Dieu surnommé « Le Verbe » doit avoir assez de vocabulaire pour exprimer clairement sa pensée. Or il n’a pas donné aux hommes des « conseils » , des « règles de vie » , ni des « suggestions d’éthique citoyenne pour un monde plus juste » , mais des « commandements » .

Oui je sais, c’est quasi-faciste comme terme, mais il du coup il serait peut-être plus prudent d’essayer de les suivre de son mieux… juste au cas où les nombreuses fois où Jésus répète de « garder ses commandements«  ne soient pas que de simples suggestions :

Jean 14:21
Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui.

Jean 14:15 « Si vous m’aimez, gardez mes commandements. »

Jean 14:23
Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.

Jean 15:10
Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

 Jean 2:3
Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu.

Jean 5:3
Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles.

Jean 1:6
Et l’amour consiste à marcher selon ses commandements. C’est là le commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l’avez appris dès le commencement.