Beltrame, ex-franc-maçon

Un héros catholique qui s’était écarté de la Franc-maçonnerie… La Grande Loge National de France s’est aussitôt fendue d’un communiqué pour nous assurer que non, Beltrame serait resté un glorieux franc-maçon, très actif jusqu’au bout.

 

 

« Arnaud Beltrame aurait adhéré à la franc-maçonnerie en 2008. D’après un communiqué du Grand Maître de la Grande Loge de France, il avait été initié à la loge Jérôme Bonaparte de Rueil-Nanterre il y a dix ans et venait régulièrement aux séances de la secte. »

Cela ne cadre pas avec sa conversion au catholicisme et ressemble à une opération de récupération. D’ailleurs, le journal La Croix dans son édition du 25 mars 2018 écrit qu’Arnaud Beltrame « avait depuis quelques années pris ses distances avec la franc-maçonnerie, selon le témoignage d’un proche ».

En effet, il s’était converti à près de 33 ans, et avait fait sa première communion et reçu la confirmation après deux ans de catéchuménat, en 2010. En 2016, « au hasard d’une rencontre lors d’une visite de notre abbaye », a déclaré le Père Jean-Baptiste Golfier, chanoine de l’abbaye Sainte-Marie de Lagrasse, l’officier demandait au prêtre de le préparer au mariage religieux, qui devait être célébré dans la région de Vannes le 9 juin prochain. A partir de cette rencontre avec les religieux, le militaire et celle qu’il devait épouser devinrent assidus aux offices – dans le rite latin traditionnel – et aux enseignements de l’abbaye. » source

 

Les Chanoines Réguliers de la Mère de Dieu de l’abbaye de Lagrasse sont une communauté de religieux traditionalistes célébrant la forme extraordinaire du rite romain. Autant je veux bien croire qu’un moderniste paumé puisse associer catholicisme et franc-maçonnerie… autant dans les milieux traditionalistes, c’est impossible.

Enfin regardons qui est ce Père Jean-Baptiste Golfier, qui accompagnait le colonel depuis 2016 et qui a été spécialement appelé pour lui administrer les derniers sacrements : il donne des conférences pour mettre en garde contre l’occultisme et le satanisme, un peu partout en France avec un grand succès :

Né en 1971, le père Jean-Baptiste (Guillaume GOLFIER), chanoine régulier à l’abbaye de Lagrasse, est diplômé en philosophie, en histoire et en théologie (doctorat ICT-ISTA, Toulouse). Il vient de publier la première thèse de doctorat en français sur le démon  : Tactiques du diable et délivrances – Dieu fait-il concourir les démons au salut des hommes ?. Elle est le fruit d’accompagnement de personnes dans la délivrance et d’échanges avec de nombreux exorcistes et théologiens. Le père Jean-Baptiste a par ailleurs donné nombre de conférences grand public sur le sujet du diable et de la délivrancesource

conflagrasse

Vu le contexte, c’est grotesque d’affirmer qu’Arnaud Beltrame était toujours impliqué dans la franc-maçonnerie…

« Il y a un passif entre les chanoines réguliers de la Mère de Dieu et les franc-maçons. Il faut en effet souligner qu’un autre chanoine de Lagrasse, le père Michel, a préfacé l’ouvrage d’un franc-maçon repenti, Serge Abad-Gallardo. » source  …(PS : c’est à l’abbaye de Lagrasse qu’il s’est converti)

 

 

Publicités

Rituels de sorcières anti-Trump…

« Un fil noir, du soufre, des plumes, du sel, une photo de Donald Trump, une bougie orange qui rappelle son teint carotte, ce sont les éléments requis pour participer au rituel qui a lieu, chaque mois, la nuit du dernier croissant de lune, depuis l’investiture du Président. Tous les néopaïens, magiciens, sorcières, wiccans ou activistes du pays, réunis sous le hashtag #MagicResistance, unissent leurs forces en visualisant l’image de Trump se transformer en cendres.

Le nombre de participants à la prochaine cérémonie lancée par la communauté Facebook #BindTrump (« ensorceler Trump ») compte aujourd’hui près de 13 000 personnes et ne cesse d’augmenter.  (…) le rituel a été relayé par des personnalités comme Lana Del Rey qui a posté sur Twitter une photo d’elle le pouce plié à l’intérieur de la paume, signe de ralliement des sorcières. » source

 

Génération Charmed & Harry Poter… Allez, le petit dernier, c’est cadeau. Joyeux Noël. ❤

 

Prêtre si on veut…

Pour la centième fois, ta voisine affirme que « les prêtres de toutes façons c’est tous des pervers, des gays ou des pédophiles » , appuyant ses propos sur le dernier exemple de scandale sexuel récent en Italie…

Renseignements pris, voici une compilation des faits concernant l’affaire du Père Andrea Contin,  gratinés :

« Le curé organisait des orgies dans l’église, des orgies sexuelles à faire rougir le marquis de Sade. Une enquête pour « violence privée » et « proxénétisme » a été ouverte. » (…) Le père Andrea, raconte-t-elle, l’initie à l’échangisme et au sadomasochisme.  Elle assure que le prêtre l’a livrée à d’autres hommes contre de l’argent. Elle aurait aussi subi des pressions lorsqu’elle a voulu mettre un terme à leur histoire : il l’aurait menacée avec un couteau puis assuré de diffuser ses vidéos sur Internet. Suite à la plainte de la victime, le procureur ordonne une perquisition au presbytère. Au premier étage, dans une pièce fermée à clé, les enquêteurs découvrent des sex-toys rangé par ordre de taille, des chaînes, des déguisements sexuels, mais aussi des films pornos dans lesquels figuraient des orgies, dont certains tournés sur place. Les DVD étaient rangés dans des jaquettes portant le nom de différents papes. source

Résultat de recherche d'images pour "don Andrea Contin"

 

Résultat de recherche d'images pour "Don Cavazzana"Un autre prêtre a accepté de participer et parfois de filmer les ébats : Don Cavazzana (ci-contre, une bonne tête de prêtre…). Au total, trente-trois femmes ont été identifiées et interrogées par la police. Presque toutes ont admis avoir eu des relations sexuelles avec les deux prêtres. Et certaines, avoir participé à des orgies avec les deux. Il resterait encore deux autres prêtres à identifier.  source

Résultat de recherche d'images pour "Don Cavazzana"

Mais revenons à Don Andrea Contin, sur qui porte l’enquête : il a aussi admis avoir eu des relations avec des transsexuels (source), et il aurait joué le rôle de proxénète pour certaines de ses quinze maîtresses, notamment grâce à des sites internet échangistes. Dans ce cadre, le prêtre se rend avec ses maîtresses en France au Cap d’Agde, où il se trouve un village naturiste, afin de pratiquer l’échangisme ; ils descendent dans des hôtels 5 étoiles à 1000€ la nuit, et se baladent en Jaguar rouge de 70 000 euros. (source)  La police cherche à comprendre de quelle façon le prêtre peut avoir financé ses luxueux voyages. L’enquête a révélé un trou de trois millions d’euros dans les comptes d’une maison de soins pour personnes âgées que lui-même avait fondée. source

Résultat de recherche d'images pour "Don Andrea Contin"

Je garde pour la fin le petit détail  révélateur, trouvé au détour d’un article :

« Selon son récit, le prêtre séduisant de San Lazzaro – 48 ans, un cabinet d’avocats mis de côté à la suite d’un appel tardif du Seigneur ….. » source

>> Le type est un ancien avocat, qui  aurait eu une révélation tardive pour devenir prêtre.

Sa vie de gros porc débauché bourré de fric, il pouvait la mener tranquillement en étant avocat, non ? Alors pourquoi tout abandonner pour se faire prêtre ?

Vu l’outrance du comportement, l’absence totale de discrétion, le nombre de personnes impliquées et la préméditation cynique d’un moyen de financement (fondation de l’hospice de vieux…), on est quand même très loin de la conversion sincère d’un prêtre qui aurait ensuite succombé à une faiblesse  dans un coin sombre…

Comment ne pas penser que cet ancien avocat avec sa conversion « tardive » soit autre chose qu’un ennemi infiltré pour ruiner l’Eglise de l’intérieur, franc-maçon ou autre… Combien d’autres comme lui dans les faits divers sordides ?

Après ça rabâche partout  « nianiania les prêtres c’est tous des pervers pédophiles« … ouais, c’est bien de regarder LESQUELS, aussi.

NB :  Note que ça peut arriver, une conversion tardive sincère, par exemple celle de Serge Abad Gallardo, converti sur le tard au catholicisme après avoir passé 24 ans dans la franc-maçonnerie (je conseille ses 2 livres), qui explique dans cette interview :

« Au trentième degré du rite écossais ancien, par exemple, l’intégrant doit poignarder une tiare papale. Mais s’il refuse, on va lui expliquer que ce n’est pas un geste contre l’Église, mais contre Grégoire V, le pape qui a persécuté les templiers, et que cela n’a rien à voir avec un anticléricalisme quelconque. (…) Je suis en train de traduire le témoignage d’un général espagnol qui a refusé au cours de cette même cérémonie de piétiner un crucifix. On lui a dit que c’était simplement pour éprouver sa valeur et son courage. ». (aller lire en entier son interview >>> « La franc-maçonnerie est au service de Lucifer » )

NB2 : Impossible de trouver un chiffre sur la proportion de FM chez les avocats. Le procureur Eric de Mongolfier, qui dénonce  la gangrène de la franc-maçonnerie dans la magistrature, en particulier des juges, dit toutefois au détour d’une réponse : « Il y a sûrement plus de maçons chez les avocats que les magistrats, mais eux ne prennent pas de décisions ! » source

Onfray…

Ci-dessous, un extrait de son « Traité d’athéologie », dans lequel Onfray parle des deux sortes d’anges.

On notera d’abord le mépris qui dégouline dans le premier paragraphe lorsqu’il décrit les bons anges, cette « volaille béate qui ne défèque pas »

Dans le second paragraphe, on s’attend en toute logique à ce qu’il tourne en dérision l’imagerie classique des démons, ce bétail aux pieds fourchus sentant le crottin, mais non. …Non, là il se livre à un éloge émouvant du Diable et de son esprit de liberté qui nous a délivré du paradis et de la servitude, évoquant la « passion incandescente » des athées pour les anges déchus.

Voilà. Je pose ça là, comme un éclairage sur l’ensemble de son œuvre.