La Sainte Trinité pour les Nuls

Je suis officiellement une brêle en théologie : manier les concepts abstraits, des maths à la philo, ça n’a jamais été mon fort.  L’autre jour,  la fille de ma meilleure amie m’interrogeant sur la religion, j’ai soudain eu peur qu’elle me demande d’expliquer ce qu’était la Trinité.

Imagine : devoir expliquer le concept trinitaire à une gamine de 9 ans avec un potentiel d’attention de 30 secondes maximum, alors que tu n’es toujours pas sûre de bien comprendre toi-même comment ça fonctionne…

« – Euuuh… alors ouiii, c’est bien trois personnes différentes, mais c’est quand même un seul Dieu, hein. » Le tout avec termes comme « hypostase » , « procéder » et « engendrer » , youpi…

Plus tard en y réfléchissant, j’ai pensé à une petite métaphore sympa, même si elle est très limitée : se représenter Dieu comme une orange. Elle me parle bien, donc selon l’expression consacrée : « Je pose ça là » .

 

Résultat de recherche d'images pour "orange fruit"

« Le Père », c’est le fruit de base. >>> Donne une orange à un bébé pour la première fois, il ne va rien comprendre : il n’a pas la capacité de l’éplucher avec ses petits doigts pour savoir ce qu’il y a dessous. Il va lécher l’écorce et la trouver amère, tripoter le fruit quelques instants, puis l’ignorer.  >>> « Le Père », c’est un peu pareil : c’est un mystère impénétrable que l’Homme limité n’a pas la capacité de s’approprier.

 

Résultat de recherche d'images pour "verre jus d'orange"« Le Fils », c’est le jus d’orange pressée, qu’on donne à boire à ce bébé. On a retiré l’écorce de l’orange (le voile mystérieux qui rendait le fruit impénétrable), on l’a compressée puis servie sous une forme pratique, facilement ingérable et assimilable :  >>> Le jus vient de l’orange, comme le Fils vient du Père. Et le verre donne une forme au jus, comme l’humanité en donne une au Fils. Ça semble 2 choses distinctes, pourtant c’est bien la même essence.

 

Résultat de recherche d'images pour "vitamine C"…et « Le Saint-Esprit », c’est la Vitamine C :  imperceptible aux sens, sans goût ni odeur, reçue en absorbant le jus d’orange, c’est un principe actif qui te donne des forces et t’aide à rester en bonne santé « spirituellement ».

 

Bref la Trinité, Père, Fils, et Saint-Esprit , je l’imagine un peu comme l’orange, le jus d’orange et la vitamine C.

https://thumbs.dreamstime.com/t/petit-enfant-s-asseyant-dans-une-chaise-et-des-jeux-avec-le-fruit-orange-47160263.jpg(OMG, des photos de bébés, maintenant… c’est le début de la fin.)

OK, la comparaison est très imparfaite : par exemple, l’orange est détruite pour produire le jus, alors que Le Père n’est pas détruit en engendrant le Fils. Et bien sûr avec l’orange, il n’y a aucune notion d’Amour…

Je demande pardon aux éminents docteurs de l’Eglise qui ont écrit des millions de pages sur la Sainte Trinité, et que je n’ai pas lus. Mais même si cette comparaison est simpliste et bancale, elle me convient bien pour l’instant. =)

Pouf, pouf.

NB : une courte anecdote sur le sujet ici.